Les 17 meilleures astuces de course au dernier moment pour vous aider à courir un marathon plus facilement et plus rapidement

La course à pied sera-t-elle jamais plus facile ?

Avez-vous besoin d’aide pour savoir comment courir un marathon plus rapidement ?

Eh bien, après avoir eu du mal à franchir la ligne d’arrivée sur mes derniers marathons, j’ai finalement décidé de passer à l’action. J’ai rassemblé les MEILLEURS DES MEILLEURS tricks de course à pied, afin de rendre ma course plus facile. Puisque courir un marathon est déjà assez difficile, il serait bien d’inclure les bonnes techniques pour éviter de le rendre encore plus difficile qu’il ne l’est.

Et ces conseils incroyables que j’ai pour vous aujourd’hui sont votre ticket d’or absolu pour la ligne d’arrivée.

En les utilisant, j’ai amélioré mon temps lors de mon dernier marathon et j’ai couru toute la course sans m’arrêter une seule fois. Ces stratégies sont gagnant-gagnant, car elles sont utilisées par des coureurs célèbres du monde entier. Et la meilleure chose est que vous pouvez les utiliser dès maintenant, même si vous êtes un débutant. Alors n’attendez pas une seconde et foncez sur les pourboires, car je baisse les rideaux en ce moment !

#1 Prenez une douche froide juste avant votre course

Brrrr… non ? Bien que cela hérisse ma peau au moment où j’y pense, le fait est que cela aide beaucoup. Vous vous demandez comment ? Eh bien, une douche froide augmentera le flux sanguin et vous donnera une circulation immédiate, ce qui en fait l’échauffement parfait avant la course.

Sans parler des avantages de vous réveiller le plus sain possible.

Autre conseil : n’oubliez pas de vous sécher les cheveux avant de partir en course.

#2 Courir les mains vides

Rien ne gâche votre équilibre en courant comme une bonne vieille bouteille d’eau.

Peu importe sa taille , il ajoute du stress et une pression supplémentaire sur le côté sur lequel il pèse, alors assurez-vous de le laisser au début de la course. Vous vous sentirez beaucoup mieux si vous courez les mains vides et ne vous souciez pas de satisfaire votre soif – vous le ferez avec les rafraîchissements le long de la piste.

#3 Évitez les écrans la veille du marathon

Envoyer des SMS à vos amis tard le soir peut être amusant, mais exposer votre sommeil à souffrir la veille de votre course, ce n’est pas amusant du tout.

Il est si difficile de courir sans dormir, et en regardant l’écran de votre tablette ou de votre smartphone, vous augmentez les chances d’avoir du mal à vous endormir.

Votre corps est prêt à se coucher et au lieu de cela, vous l’exposez à des signaux mitigés avec un objet lumineux qui l’alarme . Alors laissez votre téléphone loin de vous lorsque les lumières s’éteignent, et si vous voulez vous divertir tard le soir, lisez un livre.

#4 Prenez une dose de gel énergétique

Cela augmentera votre niveau d’énergie en quelques minutes. Non seulement les gels énergétiques sont recommandés par de nombreux entraîneurs de marathon célèbres dans le monde, mais ils sont également utilisés par de nombreux coureurs.

Vous vous demandez toujours pourquoi ?

Eh bien, ils remplissent votre corps d’électrolytes et le dynamisent avec une nouvelle portion de glycogène. Assurez-vous simplement de faire le plein d’énergie avec un shot au moins 30 minutes avant le départ de la course , afin de laisser la digestion prendre sa place.

#5 Ne courez pas les poings fermés

Vous ne le savez peut-être pas, mais ce qui absorbe votre énergie pendant la course, peut en fait être vos poings.

Si vous serrez les poings pendant la course, non seulement vous perdrez un peu d’énergie supplémentaire, mais vous laisserez une tension sur vos épaules, ce qui tendra assez rapidement tout votre corps. Pour éviter cela, pensez à vos poings tout au long de la course, en imaginant que vous tenez un œuf dans chaque paume.

# 6 Respirez par la bouche

Bien respirer est l’une des parties les plus importantes de ce jeu. Vous êtes souvent essoufflé lors de votre course ? Eh bien, cela arrive souvent, et cela arrive surtout parce que les gens ne respirent pas bien.

Ce que vous pouvez faire, c’est vous concentrer sur l’inspiration et l’expiration par la bouche.

En effet, lorsque vous respirez par la bouche, vous laissez l’oxygène traverser tout votre corps plus rapidement. Testez-le lors de votre prochaine course et vous verrez la différence.

#7 Heures de réveil avant le marathon

Réduire une heure de sommeil ne changera pas grand-chose, mais ne pas avoir le temps de faire vos rituels matinaux d’avant course le fera. Se réveiller au moins 3 heures avant la course peut beaucoup vous aider :

– tu auras le temps de te doucher

– prendre le petit déjeuner

– réchauffer

– se réveiller complètement

– arriver à l’heure à la course

Puisque ces choses sont vraiment importantes, assurez-vous de les inclure dans vos rituels matinaux en vous réveillant un peu plus tôt.

#8 Prenez vos derniers repas comme un super-héros

Ne soyez pas confus par vos repas de dernière minute avant la course, car vous ne devez vous souvenir que de ma règle la plus chère :

Mangez comme un super-héros pour vous sentir comme un super-héros !

Et vous pouvez le faire en incluant ces aliments dans votre alimentation :

– glucides sains

– des protéines

– les verts

– beaucoup de FER

# 9 Frappez le sol en atterrissant sur l’avant-pied

Afin de réduire l’impact sur l’ensemble de votre corps, d’éviter les douleurs aux chevilles et aux genoux et, surtout, de parcourir toute la course plus rapidement et sans se blesser, vous devez atterrir sur la partie droite du pied.

Cela signifie que lorsque vous touchez le sol, vous devez atterrir avec la partie avant du pied, non pas avec vos orteils, mais avec votre avant-pied.

La frappe à l’avant-pied permet à tout votre corps de prendre sa bonne posture penchée en avant et de courir plus facilement.

#10 Ne regarde pas en bas

Je parie que vous vous retrouvez à regarder vos propres baskets en courant. Eh bien, vous voudrez peut-être changer cela, car regarder vers le bas fournit une série d’événements malheureux, à partir de :

– exerce une pression sur le haut de votre colonne vertébrale

– provoque une tension au cou

– tendez tout votre corps

Sans compter qu’en regardant vos pieds, vous montrez votre insécurité. Essayez donc de tenir votre tête dans une position neutre , en regardant devant vous.

#11 Habillez-vous pour réussir

Ne sous-estimez jamais le pouvoir des vêtements ! Ils peuvent rendre votre course plus difficile en un clin d’œil. S’ils sont mouillés et restent mouillés, vous vous sentirez mal à l’aise pendant toute la course. Pour éviter cela, vous devez éviter :

– tissu en coton (choisissez plutôt Dri Fit, Cool Max, Thermax, polypropylène ou soie) ;

– des vêtements qui ne vous vont pas bien (trop serrés ou trop amples) ;

– vêtements inadaptés à la météo (n’oubliez pas de consulter les prévisions)

#12 Courir grand

Se concentrer sur votre posture peut vous aider beaucoup plus que vous ne le pensez réellement.

La course sera plus facile si votre dos est droit, votre poitrine relevée, vos épaules en arrière et détendues et votre posture est haute.

Vous courrez plus vite , obtiendrez plus facilement de l’oxygène et relâcherez la pression de votre dos.

#13 Planifiez votre rythme

Une célèbre marathonienne Grete Waitz a dit un jour :

« Tout est question de rythme. Vous devriez faire un plan réaliste pour votre course et vous y tenir. Et elle ne pouvait pas mieux dire ça !

Faites un plan sur votre rythme et respectez-le.

Par exemple, ma stratégie de semi-marathon préférée est de courir à un rythme confortable la première moitié et de l’augmenter au fur et à mesure que la course arrive à son terme. Cela fonctionne toujours pour moi.

#14 Faites une séance de yoga avant de vous coucher

Rien ne peut mieux détendre vos muscles qu’une séance de yoga .

Étant donné que le yoga est bien plus qu’un étirement régulier, il offre d’innombrables avantages à chaque coureur.

Si votre marathon a lieu demain matin, vous pouvez certainement profiter de ses avantages, alors ouvrez YouTube, tapez « yoga pour les coureurs » et commencez à poser. Vous seriez étonné de voir à quel point vos muscles réagissent bien au yoga pré-marathon.

#15 Utilisez la stratégie de remplacement des pensées

Penser constamment à quelque chose qui fait mal ne fera pas disparaître la douleur.

Pour cette raison, l’idée est d’entraîner votre esprit et de remplacer la douleur par des pensées différentes.

Par exemple, si vous ressentez une douleur au mollet gauche, essayez de penser à d’autres parties existantes, comme votre main ou vos épaules.

Lorsque vous vous concentrez sur d’autres parties, vous commencez à les ressentir aussi et la douleur s’atténue . Oui, cela peut être un gros défi au début, mais une fois que vous aurez appris à le contrôler, vous serez étonné par son efficacité.

#16 Ne courez pas dans des chaussures neuves

C’est quelque chose que j’aimerais que vous ne puissiez jamais expérimenter sur une course. Oui, les chaussures sont vraiment importantes, mais ce qui est beaucoup plus important, c’est de garder vos pieds sans douleur. C’est pour le mieux de courir dans vos ricanements de course quotidiens et de laisser les expériences pour un autre jour.

#17 Ne vous arrêtez pas

N’arrêtez jamais de courir.

Ralentissez autant que vous le souhaitez, assurez-vous simplement de ne pas vous arrêter complètement.

Pourquoi? Eh bien, lorsque vous vous arrêterez, il vous sera deux fois plus difficile de recommencer à courir. Sans parler de ralentir votre rythme – vous devrez vous pousser plus fort pour revenir sur la bonne voie.

Je me dis toujours :

Peu importe à quelle vitesse vous allez, tant que vous continuez ! Alors continuez, car vos jambes n’abandonnent pas – votre tête l’est.

Il est temps pour vous de briller sur la ligne de départ !

C’est ton tour maintenant!

Ce que vous pouvez faire c’est :

Essayez au moins une de ces astuces de dernière minute lors de votre prochaine course et ressentez les résultats par vous-même.

Et le plus important de tous – n’oubliez pas de partager 🙂

A propos de lauteur: Sarah

Je suis coach sportif, championne de 4 concours d’athlétisme.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *